Une posture de séducteur

 

 

Comment utiliser son corps pour draguer et séduire


Il faut faire très attention à notre posture. Nous pouvons être souriant(e) mais inconsciemment, révéler notre désaccord par une posture tendue avec les bras serrés. Ceci est connu sous le nom de fuite non-verbal. Alors que nous sommes occupés à contrôler nos paroles et notre visage, nos vrais sentiments paraissent dans notre posture.


Lorsque vous draguer, vous devez donc faire attention aux signes non verbaux dans la posture de votre partenaire et essayer d'envoyer les bons signaux avec votre posture.
La posture de votre cible peut vous donner un avertissement que votre drague ne fonctionne pas. Si seulement sa tête est tournée vers vous, mais que le reste du corps est orienté dans une autre direction, c'est un signe que vous n'avez pas la pleine attention de votre partenaire.

A contrario si son corps est orienté vers vous et surtout si elle est penchée vers l'avant cela est un signe positif signifiant que vous avez son attention. Ce sont des signes d'attention et d'intérêt ou de goût. Des expériences ont également montré que les femmes sont plus susceptibles d'incliner la tête d'un côté quand elles sont intéressées par la personne qui parle. Les hommes doivent prendre garde, toutefois en supposant que ces signes montrent un intérêt sexuel. Les femmes devraient être au courant de la tendance des hommes à faire de telles hypothèses, et d'éviter de signaler leur intérêt trop évidemment.


Un autre signe positif est ce que les psychologues appellent la posture de congruence. Quand votre partenaire inconsciemment adopte une posture similaire à la votre ! Si la position de votre partenaire et les membres de son corps semblent faire écho ou imiter la vôtre, surtout si sa posture est une image miroir de la vôtre, les chances sont grande qu'il ou elle ait une affinité avec vous. Lorsque l’on séduit, vous pouvez également utiliser cette posture pour créer un sentiment d'unité et d'harmonie.
Cette technique a évidemment ses limites. Nous ne suggérons pas par exemple, qu'une femme en mini-jupe devrait prendre la posture assise en tailleur de son compagnon de sexe masculin. Mais s'il est penché vers l'avant avec son avant-bras gauche reposant sur la table, cela pourrait créer un sentiment d'identité commune comme un miroir de sa posture penché en avant avec son avant-bras droit sur la table.